Menu de pages
TwitterRssFacebook
Menu de catégories

Publié par le 26 oct, 2014 dans Arts visuels, Design | commentaires

Dom Sebastian: uchronies & technicolor

L’artiste anglais Dom Sebastian étonne par ses créations et impressionne du haut de ses 19 ans. Né loin des grands centres métropolitains du Royaume-Uni, le jeune artiste grandit à Chipping Campden, un petit village rural, au sud-ouest de l’Angleterre. Toujours doté d’un esprit vif et créatif, il fonde, dès l’âge de 17 ans, sa ligne de vêtements homonyme qui explose littéralement après quelques mois d’existence. Ainsi, depuis la création de sa compagnie, il distribue ses œuvres à travers le monde grâce au bouche-à-oreille et aux réseaux sociaux.

1537730_582135215205870_381636853_o

Depuis septembre 2013, il parfait sa formation au l’école Central Saint Martin, où il trouve et développe ses intérêts artistiques autour du textile, des arts visuels et de la musique. Aussi, il travaille à sa collection de vêtements Jurassic Marble, qui a su amener sa marque à un niveau supérieur. Actuellement, il travaille sur trois nouvelles collections de vêtements qui sortiront prochainement.

Hipster bien assumé, c’est toutefois moins pour ses vêtements que je me suis intéressée à lui, que pour ses oeuvres graphiques complètement décalées. Les créations de Sebastian sont poétiques. Son univers est libre et l’on sent qu’une grande place est laissée à l’expérimentation. De plus, l’ensemble de son oeuvre a quelque chose de déstabilisant et d’intrigant. Il est passé maître dans l’art de jouer avec les couleurs acidulées et les teintes un peu kitsch.

Les qualités premières de Dom Sebastian sont définitivement son audace et sa jeunesse, car il porte encore un regard sur la création qui est encore rempli de questionnements et de fougue.

 

Sources:

Échanges de courriel avec Dom Sebastian et http://domsebastian.com/



%d blogueurs aiment cette page :