Menu de pages
TwitterRssFacebook
Menu de catégories

Publié par le 24 oct, 2014 dans Abécédaire culturel, Arts visuels | commentaires

Abécédaire culturel: H comme Hyperallergic

hyperallergic

Hyperallergic est un pur bonheur. C’est une visite quotidienne incontournable, un must pour ceux et elles qui veulent trouver de l’information pertinente sur ce qui se passe un peu partout à travers le monde dans le domaine de l’art contemporain.

Très impliqués dans le milieu et, surtout, très à l’affût des nouvelles tendances, ils ont été les premiers à organiser le Tumblr Art Symposium, dénotant ainsi non seulement l’importance d’une plateforme comme Tumblr dans la diffusion de l’art mais surtout, celle de la curation web.

D’ailleurs, je me permettrai une note ici: cet abécédaire s’intéresse particulièrement à la curation web et beaucoup de mes partages sont anglophones. Pourquoi? Eh bien, parce que ce qu’on appelle curation web, le terme francisé de « web curation », est beaucoup utilisé dans la culture anglophone et très peu encore dans la culture francophone. On commence à en parler tranquillement, mais sans plus. Alors les curateurs web et les sites qui mettent de l’avant ce genre de contenu sont encore pour beaucoup anglophones. Donc, ce n’est pas tant un choix que de partager beaucoup de sites en anglais. Cela dit, je fais fréquemment des recherches pour trouver des sites francophones, mais il en existe réellement peu.

Bref, je disais donc qu’Hyperallergic s’intéresse à la curation web et nous permet ainsi d’être en contact avec bon nombre d’artistes qui oeuvrent, entre autres, sur les réseaux sociaux et diverses plateformes web. Quotidiennement, ils proposent des séries d’articles étoffés sur des sujets très divers qui vont de la nouvelle muséologie aux nouvelles technologies, des retours critiques sur des expos à des événements majeurs qui ont lieu dans le domaine (Biennale, diverses Art Fair, etc.). J’aime particulièrement leurs entrées de blogue où l’on questionne des pratiques actuelles ou encore on remet en perspective certaines nouvelles du monde des arts visuels comme, par exemple, la préservation d’une oeuvre réalisée sur Twitter en 2010 ou encore ce texte qui s’intéresse à  la tendance des selfies devant les oeuvres d’art, sans justement regarder l’oeuvre en question. Des questions très actuelles sur des enjeux tout aussi réels.

Beaucoup de plaisir sur ce site web qui, à mon sens, est un véritable must.

À propos de Myriam Daguzan-Bernier


Myriam est fondatrice et rédactrice en chef de Ma Mère Etait Hipster. Pigiste à temps complet, vous pouvez la lire chez BRBR et chez Châtelaine. Elle est également gestionnaire de communauté pour l'émission LIRE à ICI ARTV et édimestre pour Châtelaine. Dans ses temps libres (ça existe ça?) rien ne la rend plus heureuse que de passer des heures à fouiner sur le web pour dénicher plein de choses: musique, art, projets, bouffe, nouveautés, etc. Bref, vous ne la trouverez jamais loin d'un ordinateur ou de son téléphone un ti-peu intelligent.



%d blogueurs aiment cette page :