Menu de pages
TwitterRssFacebook
Menu de catégories

Publié par le 23 sept, 2013 dans Dossier critique | commentaires

Dossier critique – La critique culturelle en ligne: le point de vue des Méconnus

 
Quand j’ai proposé le projet d’émission sur les arts émergents, underground et expérimentaux Les Méconnus à 89.3 FM CISM en novembre 2010, j’étais loin de me douter que ce projet se transformerait en webzine en mars 2012. Au début, c’était un trip de passionnée, un besoin de parler de ce qui m’allumait dans les arts et la culture.

Je suis une fille d’écriture davantage que de radio, et j’avais envie de me créer une tribune différente pour griffonner sur mes coups de cœur, mes grincements de dents et mes découvertes. Depuis ma décision prise de devenir journaliste culturelle (et d’en vivre, ouf!), j’avais remarqué une drôle de réalité dans le monde journalistique. Énormément d’artistes talentueux, peu de couvertures (et beaucoup trop souvent peu pertinentes) et ce, sans parler de la convergence. La création du concept des Méconnus était pour moi une manière de rejeter cette manière d’aborder la culture. En jetant un regard en arrière vers l’étudiante au certificat en journalisme à l’Université de Montréal que j’étais, je me dis que j’étais animée d’une belle naïveté. Je ne savais pas trop ce que je faisais, mais je me suis lancée vers le monde du web.

J’ai été chanceuse: j’ai rencontré au fil de mon parcours un concepteur de sites web et des rédacteurs talentueux qui avaient envie de s’investir dans cette aventure un peu casse-gueule. Dans un monde où commencer en journalisme rime presque automatiquement avec bénévolat obligé, heures impossibles et détermination hors norme, le site Les Méconnus est devenu une belle école pour les rédacteurs de la relève.


melissa_thumb

Mélissa Pelletier 

Mélissa Pelletier jongle quotidiennement entre son rôle de fondatrice et rédactrice en chef du webzine Les Méconnus, son emploi d’adjointe à la rédaction chez Amylitho Inc. et ses projets de pige divers (au Baron Magazine par exemple), tout ça en tentant de rassasier son besoin de shows, de lectures, de découvertes musicales et de festivals.

Twitter: @meliaa13 Site web


Après quelques années (et des tonnes de shows, d’entrevues, de critiques, de mises en ligne, de recherche de crédibilité, de gestion de « crisettes », de doutes et de temps) à me familiariser avec le milieu de la critique culturelle au Québec, je crois sincèrement qu’on traverse une période trouble, autant en culture qu’en journalisme. La phase de mutation de l’imprimé vers le web se répercute sur les actuelles possibilités d’emploi, mais surtout sur les plumes qui veulent tant se faire lire. Plutôt dur de garder le moral en regardant les budgets alloués à la culture coupés à la hache et les tribunes pour permettre aux journalistes de vraiment s’exprimer tomber comme des mouches. Les Méconnus sur le web, c’est en quelque sorte un pied de nez à tout ça, un petit doigt d’honneur aux institutions aux ressources presque infinies, mais à la «matantisation» facile en ce qui a trait à la culture.

Aujourd’hui, en septembre 2013, je crois que le webzine Les Méconnus est devenu un site sympathique à tendance irrévérencieuse et même un certain radar qu’il est possible de consulter quotidiennement si on s’intéresse à l’art qui sort de l’ordinaire. On a peu de ressources et on fait ça à temps perdu (ou emprunté à d’autres priorités), mais on voit qu’on accroche une niche bien particulière. À ce que je peux constater, nos lecteurs sont des gens instruits, intéressés par la culture bien sûr, mais surtout portés naturellement à vouloir voir plus loin que l’idée reçue. Et c’est vraiment ce qui nous pousse à continuer avec plaisir à travers toutes les embûches, parce qu’on a vraiment l’impression de faire une différence pour les artistes. Si minime soit-elle.

Il serait toutefois primordial, pour le bien de la critique en ligne, que certains principes du journalisme traditionnel soient importés dans les nouveaux médias, afin d’assurer la crédibilité de la critique au tournant de cette transition.

dossier-une



%d blogueurs aiment cette page :