Menu de pages
TwitterRssFacebook
Menu de catégories

Publié par le 22 jan, 2012 dans Musique | commentaires

Mu.zz.le [Gonjasufi]

J’ai connu Gonjasufi l’année dernière, à travers des blogues et des sites musicaux qui en parlaient ici et là comme de la sensation montante. Inclassable, voguant entre psychédélique et expérimental tout en ajoutant du hip hop par-ci, par-là, il nous offre un second album que j’avais bien hâte d’écouter.

Intitulé Muzzle (comme bâillon, il en d’ailleurs un sur son visage sur la pochette d’album), le disque comprend 10 pièces qui explore un univers assez psychédélique et éclaté, où des arrêts subits de la musique nous déstabilisent l’espace d’un instant pour mieux replonger vers des sonorités encore plus délirantes. Album halluciné et complexe de par ses explorations étranges, il propose des parentés musicales avec, par exemple, Pink Floyd (merci Laetitia) et Portishead. La seconde pièce, Feedin’ birds me jette à terre, elle est extrêmement belle et on dirait littéralement Beth Gibbons qui est venue faire un tour sur l’album (mais c’est plutôt sa femme qui sortira bientôt un disque aussi sous le nom BlackHaleMary, on est d’ailleurs curieux/curieuses d’entendre ça).

C’est touffu, très particulier, extrêmement riche et complexe. J’adore vraiment cet album qui a une plus grande douceur, un côté plus planant que son premier (A Sufi and a Killer), moins éclectique aussi. Pas moins intéressant par contre! Différent, plus mature peut-être? Je ne sais trop. Ce que je sais, par contre, c’est que j’aime vraiment. Et que je réécoute son album précédent avec un plaisir renouvelé. Un artiste à découvrir impérativement, un talent brut.

On pourrait le comparer à…

Timber Timbre, Gnarls Barkley, Devendra Banhart

Site officiel

Écouter l’album en streaming 

À propos de Myriam Daguzan-Bernier


Myriam est fondatrice et rédactrice en chef de Ma Mère Etait Hipster. Pigiste à temps complet, vous pouvez la lire chez BRBR et chez Châtelaine. Elle est également gestionnaire de communauté pour l'émission LIRE à ICI ARTV et édimestre pour Châtelaine. Dans ses temps libres (ça existe ça?) rien ne la rend plus heureuse que de passer des heures à fouiner sur le web pour dénicher plein de choses: musique, art, projets, bouffe, nouveautés, etc. Bref, vous ne la trouverez jamais loin d'un ordinateur ou de son téléphone un ti-peu intelligent.



Commentaires

  1. liza dit :

    c’est super bien, merci pour la reco !
    tu devrais aimer leila non ? http://maythemusic.tumblr.com/post/16533011916/disappointed-cloud-anyway-featuring-mt

%d blogueurs aiment cette page :