Menu de pages
TwitterRssFacebook
Menu de catégories

Publié par le 26 nov, 2011 dans Littérature | commentaires

z.a.q. [Revue]

z.a.q. Éditions, 2011

z.a.q. ou encore Zone d’aménagement du quotidien est un périodique qui sera publié 4 fois l’an. Installée en région (Lanaudière), la revue s’annonce comme une « Publication étrange, à mi-chemin entre le livre et la revue, offrant un espace aménagé selon divers angles pour traiter du quotidien. » *

Chaque numéro propose un thème, le premier étant dédié à la « nourriture », le second au « toucher ». Par exemple, on nous explique le métier d’attrapeur-cageur (ceux qui attrapent les poules pour les mener à l’abattoir), on discute de l’origine de la mini-carotte, Bertrand Laverdure nous propose un texte assez marrant sur les deuils alimentaires.  On parle aussi des non-voyants dans un musée qui expérimentent les oeuvres par le toucher, la manipulation dans le but de recycler. Dans chaque numéro, on retrouve des citations, une liste d’expressions liées à la thématique et aussi des plus et des moins (ex.: Comfort food VS Baloney ou Massage VS Brûlure). L’édito revient à Alexandra Schilte, la responsable du projet, et le point final à Patrick Masbourian.

Des sections qui m’ont particulièrement charmée: les suggestions films et bouquins (par Laverdure encore, décidément on l’aime bien lui), un coin artistique intitulé Espace libre où l’on propose une nouvelle rédigée par un(e) jeune auteur(e): pour nourriture c’est Nicolas Charette (Jour de chance, Boréal) et dans le numéro suivant on fait appel à Mélissa Verrault (Voyager léger, La Peuplade). On y présente aussi le travail d’artistes en arts visuels. Josée Lecompte et son concept de colliers Touski ainsi que Lucie Duval et 4 oeuvres réalisées à partir d’un gant. J’aime beaucoup le questionnaire, d’autant plus que le numéro sur la nourriture passe au crible l’unique (et tellement, mais tellement charmant ) Mc Gilles. Oh oui charmant, même dans ses choix culinaires (soupir). Plus sérieusement, c’est un long questionnaire (50 questions MC Gilles, 35 Josée Blanchette) et on adore ça. Enfin, un peu de jus et pas simplement deux ou trois questions insignifiantes! Le contenu est pertinent, c’est bien écrit et le principe de la thématique permet des explorations curieuses et originales.

Je ne suis pas fanatique de la section « people d’ici et d’ailleurs », en fait ce n’est pas inintéressant, mais je trouve que ça manque d’un je-ne-sais-quoi pour être plus attrayant, plus contextualisé peut-être? Le design de la revue me laisse un peu sur ma faim, mais je préfère cent fois un contenu pertinent à un design rutilant, trop tape-à-l’oeil. Ceci dit, l’ensemble demeure tout de même soigné et pas déplaisant. Et donnons-leur aussi une chose: le magazine est exempt de publicité. 64 pages entièrement dédiées à l’écriture.

Pour l’ensemble, ça mérite le coup d’oeil et, non seulement ça, on veut aussi les suivre. Hâte de connaître la suite. Ah oui, rajoutons que « Zone d’aménagement du quotidien » c’est vraiment joli comme nom.

Le site de la revue et leur page Facebook

*Source: site web de z.a.q. éditions 

À propos de Myriam Daguzan-Bernier


Myriam est fondatrice et rédactrice en chef de Ma Mère Etait Hipster. Lancée depuis peu à la pige à temps complet, vous pouvez la lire ici, sur Nightlife.ca, mais aussi au Huffington Post Québec. Dans ses temps libres (ça existe ça?) rien ne la rend plus heureuse que de passer des heures à fouiner sur le web pour dénicher plein de choses: musique, art, projets, bouffe, nouveautés, etc. Bref, vous ne la trouverez jamais loin d'un ordinateur ou de son téléphone un ti-peu intelligent.



%d blogueurs aiment cette page :